Premiers gels au rucher du montvernier

Les températures tombent ici aussi et je viens seulement d’ajouter une couche d’isolant au sommet des ruches sous le toit pour limiter la perte de température.

Le froid est supportable par les abeilles, elles redoutent en revanche l’humidité et le vent durant la période hivernale.

Pendant cette saison froide, les abeilles se regroupent en grappe au cœur de la ruche et produisent de la chaleur pour préserver la reine. Elles consommeront peu à peu les provisions de miels qui garnissent les cadres.
Parfois il fait tellement froid que l’essaim peine à atteindre les rayons de miel situé vers l’extérieur. S’il échoue et n’atteind pas les provisions il peu mourir de froid. Pour limiter ce risque je place un pain de sucre candi au sommet des cadres. Elles le grignoteront si besoin en cas d’urgence, mais il ne remplacera jamais le miel qu’elles avaient préparé pour l’hiver, leur seule réelle nourriture.

Il semble que la moyenne des pertes de colonies durant l’hiver soit de 30% désormais en France. Mais cela peut être plus important encore…

Il ne reste plus qu’à croiser les doigts et attendre le retour des beaux jours.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s